Prop#16 - Le numérique pour compléter les services de proximité - AUCH2020

Prop#16 – Le numérique pour compléter les services de proximité

L’existence des services aux habitants et leur facilité d’accès sont un élément incontournable de bien vivre ensemble et d’inclusion de tous dans la vie sociale d’une ville. La municipalité a donc un rôle fondamental à jouer dans leur animation et dans leur efficacité. Ces services doivent nécessairement se trouver en proximité physique et humaine de tous les Auscitains, quels que soient leur âge, leur lieu de vie, leurs conditions. Mais aujourd’hui, grâce au numérique, l’accès à tous ces services peut être fortement élargi et nous pouvons même en créer de nouveaux.

Deux applications pourraient être développées dans des délais très brefs pour répondre à des préoccupations actuelles :

1. une application pour accéder à tous les services de la ville (ex : réservation de salles, inscription à la cantine, prise de rendez-vous, suivi de dossier, paiement, etc) et signaler en temps réel les dysfonctionnements (dégradations, accidents, embouteillages, saletés, etc). Les Auscitains pourront à la fois obtenir de manière simplifiée et personnalisée toutes les informations sur les services municipaux, gérer leurs demandes, et signaler aux services compétents de la ville un événement pour qu’il soit traité au plus vite ; ils auront également une information en temps réel de la survenance d’un événement et de son traitement.

2. une application pour les jeunes en situation de difficulté : l’adolescence est un âge difficile où la communication s’avère fréquemment compliquée avec les adultes. Pourtant, un adolescent peut être confronté à des difficultés quotidiennes inconfortables et parfois lourdes de conséquence (harcèlement, drogue, sexualité, problèmes scolaires, etc). Et lorsque le premier pas pour en parler n’est pas franchi, l’adolescent risque de s’enfermer dans un repli sur soi qui ne sera pas bénéfique à sa construction. Le mode de communication numérique est typiquement celui des jeunes, ils y sont habitués et s’y sentent à l’aise. En concertation avec tous les services compétents auprès de la jeunesse, une telle application de contact qui préserve l’anonymat sera beaucoup moins intimidante et permettra ce premier pas vers une prise en charge humaine et personnalisée.

Participez à la construction du projet Auch 2020-2026… et après !

Ecrivez ici pour réagir aux propositions, soumettre vos idées, poser vos questions.
Votre commentaire sera publié après validation par le modérateur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *